Marcel Duchamp et la littérature

Gervais, André , 2000/12/01, 2016/07/13

Nullement complète et, sur plus d’un plan, éminemment perfectible, cette bibliographie vise néanmoins à offrir un premier rassemblement de noms d’écrivains et de titres d’oeuvres littéraires qui sont en rapport direct ou indirect, les uns et les autres, avec l’oeuvre ou la personne de Marcel Duchamp (1887-1968).

Afin de bien voir arriver les choses, dans chacune des quatre sections, les entrées sont classées chronologiquement. Si le livre est repris ou directement publié en édition de poche (coll. ” Le livre de poche “, coll. ” 10 / 18 “, coll. ” J’ai lu “, coll. ” Poésie / Gallimard “, coll. ” Folio “, coll. ” L’imaginaire “, coll. ” Babel “), cela est indiqué. Si le livre est traduit en totalité ou en partie en anglais ou en français, cela est également indiqué.

Les quatre sections sont les suivantes:
1. Ceux qui ont publié
a. au moins un livre, un chapitre de livre ou un article sur Marcel Duchamp ou une entrevue de lui (dans tous les cas, la date de publication est entre [ ] avant le nom);
b. au moins une oeuvre littéraire (roman, recueil de nouvelles, recueil de poèmes, pièce);
2. Those who have published a literary work (novel, short story, play, etc.) which was “inspired” or “partially inspired” by the work of Marcel Duchamp or Duchamp himself.
3. Ceux qui ont publié une oeuvre littéraire (roman, nouvelle, poème, etc.) ” en hommage ” ou partiellement ” en hommage ” à la personne ou à l’oeuvre de Marcel Duchamp;
4. Oeuvres littéraires ” illustrées ” par Marcel Duchamp, seul ou en collaboration, ou par Marcel Duchamp et un autre artiste.

La reconnaissance d’une oeuvre, puis de quelques oeuvres, puis de ce qu’il est convenu d’appeler l’oeuvre de Marcel Duchamp commençant vraiment en 1913 – reconnaissance américaine côté public (Armory Show, 1913), reconnaissance française côté critique (Apollinaire, 1913) -, il semble bien qu’elle se soit plus développée du côté anglophone, même si les rapports entre l’art et la littérature, comme on le constatera, auront été nettement plus constants, voire consistants, du côté francophone. Nulle relation de cause à effet, ici, mais un simple constat: bien des gens qui ont écrit ou écriront sur Marcel Duchamp ont écrit ou écriront aussi (en français le plus souvent) des textes littéraires.

André Gervais Janvier 2000

*******************

1. Ceux qui ont publié
a. aau moins un livre, un chapitre de livre ou un article sur Marcel Duchamp ou une entrevue de lui (dans tous les cas, la date de publication est entre [ ] avant le nom);
b. au moins une oeuvre littéraire (roman, recueil de nouvelles, recueil de poèmes, pièce)

N.B. Pour les écrivains qui ont publié un grand nombre d’oeuvres littéraires, nous ne donnons qu’un choix volontairement limité à 4 titres.

[1913, Chapter] Guillaume Apollinaire, pseud. de Wilhem Apollinaire de Kostrowitzky (1880-1918)

  • L’enchanteur pourrissant [récit en prose entrecoupé de poèmes]. avec 10 bois d’André Derain, Paris, Henry Kahnweiler éditeur, 1909.
  • Alcools, poèmes 1898-1913, avec un portrait par Pablo Picasso, Paris, Mercure de France, 1913; Paris, Gallimard, coll. ” Poésie / Gallimard “; Alcools. translated by Anne Hyde Greet, with a foreword by Warren Ramsey, Berkeley, University of California Press, 1965; Alcools, translated by Donald Revell, Hanover, University Press of New England for Wesleyan University Press, 1995.
  • Le poète assassiné, contes, avec un portrait par André Rouveyre, Paris, Bibliothèque des curieux, 1916; Paris, Gallimard, coll. “Poésie / Gallimard”; The Poet Assassinated, translated with a biographical notice and notes by Matthew Josephson, New York, The Broom Pub. Co., 1923; The Poet Assassinated, translated by Ron Padgett, illustrated by Jim Dine, New York, Holt, Rinehart and Winston, 1968.
  • Calligrammes, poèmes de la paix et de la guerre 1913-1916, avec un portrait par Pablo Picasso, Paris, Mercure de France, 1918; Paris, Gallimard, coll. “Poésie / Gallimard “;Calligrammes, poems of peace and war (1913-1916), translated by Anne Hyde Greet, with an introduction by S. I. Lockerbie and commentary by Anne Hyde Greet and S. I. Lockerbie, Berkeley, University of California Press, 1980.

[1917, Article-entrevue] Mina Loy, pseud. de Mina Lowy (1882-1966)

  • Lunar Baedecker [sic], Paris, Contact Publishing Company, 1923; Lunar Baedeker & Time-tables. Highlands, NC: Jonathan Williams, 1958; The Last Lunar Baedeker, edited and introduced by Roger L. Conover, Highlands, The Jargon Society, 1982; The Lost Lunar Baedeker, definitive edition, edited and introduced by Roger L. Conover, New York, Farrar, Straus & Giroux, 1996.

[1917, Article]Louise Varèse, née Louise McCutcheon (1890-1988)

  • St.-John Perse. Éloges, and other poems, French text with English translation by Louise Varèse and introduction by Archibald MacLeish, New York, W.W. Norton & Co, 1944.
  • Charles Baudelaire. Paris Spleen, translated by Louise Varèse, New York, New Directions, 1947.
  • Marcel Proust. Pleasures and Regrets, translated by Louise Varèse, with a preface by Anatole France, New York, Crown Publishers, 1948.
  • Varèse: A Looking-Glass Diary, Volume 1, 1883-1928; New York, W.W. Norton & Co, 1972.

[1922, Article] André Breton (1896-1966)

  • Nadja [1928], [récit], édition entièrement revue par l’auteur, Paris, Gallimard, 1963; coll. “Folio”; Nadja, translated by Richard Howard, New York, Grove Press, and London, Evergreen Books, Ltd., 1960.
  • Arcane 17 [1944, avec 4 lames de tarot en couleurs par Matta] enté d’Ajours, avec 3 eaux-fortes par Baskine, Paris, Éd. du Sagittaire, 1947; coll. “10 / 18 “; Arcanum 17 : With Apertures : Grafted to the End,tTranslated by Zack Rogow and with an introduction by Anna Balakian, Toronto: Coach House Press, 1994.
  • Clair de terre(1) , poèmes, préface d’Alain Jouffroy, Paris, Gallimard, coll. ” Poésie / Gallimard “, 1966.
  • Signe ascendant(2) , poèmes, Paris, Gallimard, coll. ” Poésie / Gallimard “, 1966.

[1924, Preface] Gertrude Stein (1874-1946)

  • Geography and Plays, Boston, The Four Seas Company, 1922.
  • The Making of Americans, Being a History of a Family’s Progress , novel, Paris, Contact Editions, 1925; Américains d’Amérique, histoire d’une famille américaine, traduction de la baronne J. Seillère et de Bernard Faÿ, Paris, Stock, Delamain et Boutelleau, 1933.
  • The Autobiography of Alice B. Toklas, London, John Lane, The Bodley Head, 1933;Autobiographie d’Alice Toklas, traduction de Bernard Faÿ, Paris, Gallimard, 1934.
  • Everybody’s Autobiography, New York, Random House, 1937; Autobiographies, traduction de la baronne d’Aiguy [May Tagnard], Paris, Éd. Confluences, 1945.

[1924, Book]

  • Pierre de Massot (1900-1969)
  • Prolégomènes à une éthique sans métaphysique ou Billy, bull-dog et philosophe [essay]. Paris: Éditions de la Montagne, 1930.
  • Mon corps, ce doux démon [written 1932] [autobiography]. Letter-preface by André Gide, with an engraved portrait by Jacques Villon, s.l.n.d. [Alès: PAB, 1959].
  • Le mystère des maux [poems]. With a drawing by Francis Picabia. Paris: hors commerce [Imprimerie René Martinet et Cie], 1961.(3)
  • Le déserteur. Oeuvre poétique 1923-1969, texts collected and presented by Gérard Pfister, Paris, Arfuyen, 1992.(4)

[1936, article] Michel Leiris

  • L’âge d’homme [écrit en 1930-1935, publié en 1939], précédé de De la littérature considérée comme une tauromachie [1946], [première autobiographie], Paris, Gallimard, 1946; Paris, Gallimard, coll. “Folio”; Manhood : a journey from childhood into the fierce order of virility, preceded by The autobiographer as torero, translated by Richard Howard, New York, Grossman Publishers, 1963.
  • La règle du jeu. Tome I: Biffures, Tome II: Fourbis, Tome III: Fibrilles et Tome IV: Frêle bruit, [seconde autobiographie], Paris, Gallimard, respectivement 1948, 1955, 1966 et 1976: les 4 tomes, coll. “L’imaginaire”; Rules of the game : Scratches [Biffures], translated by Lydia Davis, New York, Paragon House, 1991 [Baltimore, Johns Hopkins University, 1997]; Scraps [Fourbis], translated by Lydia Davis, Baltimore, Johns Hopkins University, 1997.
  • Mots sans mémoire (5), [poésie], Paris, Gallimard, 1969.
  • Journal 1922-1989, édition établie, présentée et annotée par Jean Jamin, Paris, Gallimard, 1992.

[1937, article] Roger Caillois (1913-1978)

  • Art poétique, Paris, Gallimard, 1958.
  • Esthétique généralisée, Paris, Gallimard, 1962.
  • Pierres, Paris, Gallimard, 1966.
  • Obliques [1967] précédé de Images, images… [1966], Paris, Gallimard, coll. ” Le monde ouvert “, 1974.

[1938, article-entrevue; 1959, livre] Robert Lebel (1901-1986)

  • Masque à lame, illustré par Isabelle Waldberg, New York, Éd. Hémisphères, 1943.
  • L’oiseau caramel,, illustré par Max Ernst, Paris, le Soleil noir, 1969.
  • Traité des passions par personne interposée, Paris, Losfeld, 1972.
  • La Saint-Charlemagne, illustré par Max Ernst, Paris, le Soleil noir, 1976.

[1945, article] Man Ray, pseud. d’Emmanuel Radnitsky (1890-1976)

  • Self portrait [commencé en 1951, publié en 1963], [autobiographie], foreword by Merry A. Foresta, afterword by Juliet Man Ray, Boston, Little, Brown & Co. and the New York Graphic Society, 1988; trad. fr. d’Anne Guérin, Paris, Laffont, 1964; Arles, Actes Sud, coll. ” Babel “.
  • Ce que je suis et autres textes, présentation de Vincent Lavoie, Paris, Hoëbeke, coll. “Arts & esthétique”, 1998.

[1945, article] Nicolas Calas (ou Nikolas Kalas), pseud. de Nikos Kalamares (1907-…)

  • Odos Niketa Randou [Rue Nikita Randou], poèmes, Athènes, Ikaros, 1977.

[1949, article] Gaston Puel (1924-)

  • Paysage nuptial, frontispice de Hans Bellmer, Paris, GLM, 1947.
  • La jamais rencontrée, frontispice de Max Ernst, Paris, Seghers, 1950.
  • Ce chant entre deux astres, collage de Jean Arp en double frontispice, Lyon, Henneuse éd., 1956.
  • Le cinquième château, avec deux bois originaux de Raoul Ubac, Veilhes, la Fenêtre ardente, 1965.

[1950, article; 1974, livre] Jean Suquet (1928-)

  • Jamais rien ni personne, roman, augmenté d’une gravure effacée par le temps, Paris, le Parler de la lune aphasique, 1958.
  • Une chimie greffée de chimères, Paris, le Parler de la lune aphasique, 1972.
  • Oubli sablier intarissable(6), n° spécial de la revue Liard, Bordeaux, 1996.

[1952, article; 1954, chapitre] Michel Carrouges, pseud. de Louis Couturier (1910-1988)

  • Les portes dauphines, roman, Paris, Gallimard, 1954.
  • Les grands-pères prodiges, roman, Paris, Plon, 1957.

[1953, article] Henri Pierre Roché (1879-1959)

  • Jean Roc, pseud. d’Henri Pierre Roché, Don Juan et…, [récit], Paris, Éd. de la Sirène, 1921; Marseille, André Dimanche Éditeur, 1993.
  • Jules et Jim, roman, Paris, Gallimard, 1953; coll. ” Folio “; Jules and Jim, translated by Patrick Evans, London and Boston, M. Boyars, 1963.
  • Deux Anglaises et le continent, roman, Paris, Gallimard, 1956.
  • Carnets. Les années Jules et Jim, première partie 1920-1921, avant-propos de François Truffaut, Marseille, André Dimanche Éditeur, 1990.

[1954, article-entrevue] Alain Jouffroy (1928-)

  • Un rêve plus long que la nuit, roman, Paris, Gallimard, 1964; coll. ” Folio “.
  • Trajectoire, récit-récitatif, Paris, Gallimard, 1968.
  • Liberté des libertés, illustré par Joan Miró et Valerio Adami, Paris, le Soleil noir, 1971.
  • L’ouverture de l’être 1947-1962, poèmes, préface par Sarane Alexandrian, Paris, Éd. de la Différence, coll. ” Littérature “, 1983.

[1957, article-entrevue] Jean Schuster (1929-1995)

  • Les moutons, Paris, Éd. le Récipiendaire, 1978.
  • Les fruits de la passion, Paris, l’Instant, coll. “Griffures “, 1988.
  • T’as vu ça d’ta f’nêtre suivi d’une Lettre à André Liberati contre les acolytes de Dieu et les Judas de l’athéisme, Levallois-Perret, Manya, 1990.
  • Le ramasse-miettes suivi d’une Lettre différée à Philippe Soupault, Saucats, Opales, 1991.

[1959, article] Salvador Dali (1904-1989)

  • La vie secrète de Salvador Dali, adaptation française de Michel Déon, Paris, Éd. de la Table ronde, coll. ” Les vies perpendiculaires “, 1952; Paris, Gallimard, coll. ” Idées “.

[1963, article] John Cage (1912-1992)

  • Silence, lectures and writings; A year from Monday, new lectures and writings; M, writings, ’67-’72; Empty Words, writings, ’73-’78; X, writings, ’79-’82; Middletown (Conn.), Wesleyan University Press, respectivement 1961, 1967, 1973, 1979 et 1983; Silence, discours et écrits, traduction de Monique Fong, Paris, Denoël, 1970.
  • Pour les oiseaux, entretiens avec Daniel Charles, Paris, Belfond, 1976; For the birds, Boston, M. Boyards, 1981.

[1964, chapitre; 1967, livre] Arturo Schwarz (1924-)

  • Choix de poèmes [en français], Paris, Seghers, 1956.
  • Il Reale Assoluto, poèmes [en italien], avec onze lithographies de Marcel Duchamp et de Man Ray, Milan, Galleria Schwarz, 1964.
  • Per Vera, poèmes [en italien], avec un portrait de Vera par Franco Francese, Milan, Penna di Pollo Editore, 1984.
  • A coat made of wind, poèmes [en anglais], illustré par Ofer Lellouche avec une gravure, Tel-Aviv, The Genia Shreiber University Art Gallery, Tel Aviv University, 1994.

[1968, article] Denis de Rougemont (1906-1985)

  • L’amour et l’occident, essai [1939], édition remaniée, Paris, Plon, 1956; Paris, UGÉ, coll. ” 10 / 18 “; Love in the western world, revised and augmented edition, translated by Montgomery Belgion, New York, Pantheon, 1956 [the other title of this translation isPassion and society, London, Faber and Faber, 1956].
  • La part du diable [fin 1942], nouvelle version, Neuchâtel, la Baconnière, 1945; The devil’s share, an essay on the diabolic in modern society, translated by Haakon M. Chevalier, New York, Meridian Books, 1956.
  • Lettres sur la bombe atomique, Paris, Gallimard, 1946.
  • Journal d’une époque 1926-1946, Paris, Gallimard, 1968 [édition révisée de Journal des deux mondes, 1947].

[1968, livre] Octavio Paz (1914-1998)

  • Liberté sur parole [Libertad bajo palabra, 1949; traduction publiée en 1966] suivi deCondition de nuage, Aigle ou soleil [Aguila o sol?, 1951], À la limite du monde [A la orilla del mundo, 1942] et Pierre de soleil [Piedra de sol, 1957; traduction publiée en 1962], poèmes traduits de l’espagnol par Jean-Clarence Lambert (et revus par l’auteur) et Benjamin Péret, Paris, Gallimard, coll. ” Poésie / Gallimard “, 1971.
  • Versant Est [Ladera Este (1962-1968), 1970] et autres poèmes 1960-1968, poèmes traduits de l’espagnol par Yesé Amory, Claude Esteban, Carmen Figueroa, Roger Munier et Jacques Roubaud, Paris, Gallimard, 1970; coll. ” Poésie / Gallimard “.
  • The collected poems of Octavio Paz, 1957-1987, edited and translated by Eliot Weinberger, with additional translations by Elizabeth Bishop et al., New York, New Directions, 1987.
  • Le singe grammairien, traduit de l’espagnol par Claude Esteban, Genève, Skira, coll. ” Les sentiers de la création “, 1972; The monkey grammarian, translated by Helen R. Lane, New York, Seaver Books, 1981.

[1969, article] Bernard Teyssèdre (1930-)

  • Romans-éclairs, Paris, Grasset, 1961.
  • Foi de fol, récit drôlatique enchevêtré de plagiats et d’exemples, Paris, Gallimard, coll. ” Le chemin “, 1968.
  • Le roman de l’Origine, Paris, Gallimard, coll. ” L’Infini “, 1996.

[1971, article] José Pierre (1927-1998 ?)

  • Qu’est-ce que Thérèse? C’est les marronniers en fleurs, roman, Paris, le Soleil noir, 1974; coll. ” J’ai lu. Pour lecteurs avertis “.
  • La charité commence par un baiser, Paris, Galilée, coll. ” Ligne fictive “, 1980.
  • Les barreaux du coeur, roman, Paris, Mercure de France, coll. ” Le Mercure galant “, 1986.
  • La fontaine close. Les livres secrets d’une secte gnostique inconnue, Paris, l’Instant, coll. ” Griffures “, 1988.

[1972, article] Marcelin Pleynet (1933-)

  • Stanze. Incantation dite au bandeau d’or, Paris, Seuil, coll. ” Tel quel “, 1973.
  • Rime, Paris, Seuil, coll. ” Tel quel “, 1981.
  • Le jour et l’heure, journal, Paris, Plon, coll. ” Carnets “, 1988.
  • La vie à deux ou trois, roman, Paris, Gallimard, 1992.

[1973, article] David Antin (1932-)

  • Selected Poems 1963-1973, Los Angeles, Sun & Moon Press, coll. ” Sun & Moon classics “, 1991; Poèmes parlés, traduction de Jacques Darras et al., préface de Jacques Darras, Saint-Pierre-du-Mont, les Cahiers des brisants, coll. ” les Cahiers de Royaumont “, 1984.
  • Meditations, Los Angeles, Black Sparrow Press, 1971.
  • After the War, a long novel with few words, Los Angeles, Black Sparrow Press, 1973.
  • Talking at the boundaries, New York, New Directions, 1976.
  • *******************

    2. Ceux qui ont publié une oeuvre littéraire (roman, nouvelle, pièce, etc.) qui est ” inspirée ” ou partiellement ” inspirée ” par l’oeuvre ou la personne de Marcel Duchamp
    N.B. Les noms précédés d’un astérisque sont déjà dans la section 1

    Elmer Ernest Southard (1876-1920)

    ” Mlle de l’escalier ” [novelette, dictée le 17 novembre 1916], dans Frederick P. Gay, The Open Mind. Elmer Ernest Southard 1876-1920, Chicago, Normandie House, 1938.

    Elsa von Freytag-Loringhoven, dite The Baroness, née Elsa Hildegard Ploetz (1874-1927)

    ” Portrait de Marcel Duchamp “, The Little Review, New York, vol. 9, n° 2, hiver 1922.

    Henrie Waste, pseud. d’Henrietta, dite Ettie, Stettheimer (1874-1955)

    Love Days [Susanna Moore’s], novel [écrit de 1919 (?) à 1922], New York, Alfred A. Knopf, [août] 1923.
    ” Pensée-Cadeau: vers à un ami ” [poème, été 1922], dans View, New York, série 5, n° 1, mars 1945.

    [1974, article] Bernard Pingaud (1923-)

    • La voix de son maître, Paris, Gallimard, 1973.
    • La scène primitive, Paris, Gallimard, 1984; coll. ” L’imaginaire “.
    • Adieu Kafka, roman, Paris, Gallimard, 1989.
    • Bartoldi le comédien, roman, Paris, Seuil, 1996.

    *******************

    2. Ceux qui ont publié une oeuvre littéraire (roman, nouvelle, pièce, etc.) qui est ” inspirée ” ou partiellement ” inspirée ” par l’oeuvre ou la personne de Marcel Duchamp
    N.B. Les noms précédés d’un astérisque sont déjà dans la section 1

    Elmer Ernest Southard (1876-1920)

    ” Mlle de l’escalier ” [novelette, dictée le 17 novembre 1916], dans Frederick P. Gay, The Open Mind. Elmer Ernest Southard 1876-1920, Chicago, Normandie House, 1938.

    Elsa von Freytag-Loringhoven, dite The Baroness, née Elsa Hildegard Ploetz (1874-1927)

    ” Portrait de Marcel Duchamp “, The Little Review, New York, vol. 9, n° 2, hiver 1922.

    Henrie Waste, pseud. d’Henrietta, dite Ettie, Stettheimer (1874-1955)

    Love Days [Susanna Moore’s], novel [écrit de 1919 (?) à 1922], New York, Alfred A. Knopf, [août] 1923.
    ” Pensée-Cadeau: vers à un ami ” [poème, été 1922], dans View, New York, série 5, n° 1, mars 1945.

    [1974, article] Jean-Clarence Lambert (1930-)

    • Les armes parlantes. Pratique de la poésie, Paris, Belfond, 1976.
    • Idylles précédé de Féminaire, dessins de Corneille, Paris, Galilée, coll. ” Écritures, figures “, 1985.
    • Poésie en jeu 1953-1973, Paris, Galilée, coll. ” Écritures, figures “, 1986.
    • Le jardin le labyrinthe 1953-1989, poèmes, prologue d’Octavio Paz, Paris, Éd. de la Différence, coll. ” Littérature “, 1991.[1974, article] Gilbert Lascault (1934-)
    • Enfances choisies, Paris, Bourgois, 1976.
    • Encyclopédie abrégée de l’Empire vert, Paris, Maurice Nadeau: Papyrus, coll. ” Lettres nouvelles “, 1983.
    • Éloges à Geneviève, Paris, Balland, 1985.
    • Les amours d’Arthur-Toujours-Là et de Monika-Belle-de-Givre, mies de pain de Pétra Werlé, Strasbourg, Baby Lone, coll. ” L’île sonnante “, 1986.
    • *******************

      2. Ceux qui ont publié une oeuvre littéraire (roman, nouvelle, pièce, etc.) qui est ” inspirée ” ou partiellement ” inspirée ” par l’oeuvre ou la personne de Marcel Duchamp
      N.B. Les noms précédés d’un astérisque sont déjà dans la section 1

      Elmer Ernest Southard (1876-1920)

      ” Mlle de l’escalier ” [novelette, dictée le 17 novembre 1916], dans Frederick P. Gay, The Open Mind. Elmer Ernest Southard 1876-1920, Chicago, Normandie House, 1938.

      Elsa von Freytag-Loringhoven, dite The Baroness, née Elsa Hildegard Ploetz (1874-1927)

      ” Portrait de Marcel Duchamp “, The Little Review, New York, vol. 9, n° 2, hiver 1922.

      Henrie Waste, pseud. d’Henrietta, dite Ettie, Stettheimer (1874-1955)

      Love Days [Susanna Moore’s], novel [écrit de 1919 (?) à 1922], New York, Alfred A. Knopf, [août] 1923.
      ” Pensée-Cadeau: vers à un ami ” [poème, été 1922], dans View, New York, série 5, n° 1, mars 1945.

      [1975, article] Michel Butor (1926-)

      • La modification, roman, Paris, Minuit, 1957; coll. ” 10 / 18 “.
      • Mobile, étude pour une représentation des États-Unis, Paris, Gallimard, 1962; Mobile, study for a representation of the United States, translated by Richard Howard, New York, Simon and Schuster, 1963.
      • Matière de rêves, Matière de rêves II. Second sous-sol, Matière de rêves III. Troisième dessous et Matière de rêves IV. Quadruple fond, Paris, Gallimard, coll. ” Le chemin “, respectivement 1975, 1976, 1977, 1981.
      • Envois et Exprès. (Envois 2), poèmes, Paris, Gallimard, coll. ” Le chemin “, 1980 et 1983.

      *******************

      2. Ceux qui ont publié une oeuvre littéraire (roman, nouvelle, pièce, etc.) qui est ” inspirée ” ou partiellement ” inspirée ” par l’oeuvre ou la personne de Marcel Duchamp
      N.B. Les noms précédés d’un astérisque sont déjà dans la section 1

      Elmer Ernest Southard (1876-1920)

      ” Mlle de l’escalier ” [novelette, dictée le 17 novembre 1916], dans Frederick P. Gay, The Open Mind. Elmer Ernest Southard 1876-1920, Chicago, Normandie House, 1938.

      Elsa von Freytag-Loringhoven, dite The Baroness, née Elsa Hildegard Ploetz (1874-1927)

      ” Portrait de Marcel Duchamp “, The Little Review, New York, vol. 9, n° 2, hiver 1922.

      Henrie Waste, pseud. d’Henrietta, dite Ettie, Stettheimer (1874-1955)

      Love Days [Susanna Moore’s], novel [écrit de 1919 (?) à 1922], New York, Alfred A. Knopf, [août] 1923.
      ” Pensée-Cadeau: vers à un ami ” [poème, été 1922], dans View, New York, série 5, n° 1, mars 1945.

      [1975, livre] Jean Clair, pseud. de Gérard Régnier (1940-)

      • Gérard Régnier, Les chemins détournés, roman, Paris, Gallimard, 1962.
      • Le voyageur égoïste, carnets de voyage 1978-1988, Paris, Plon, coll. ” Carnets “, 1989.
      • Onze chansons puériles, numérotées par Pierre Alechinsky (1927-), Caen, l’Échoppe, 1990.

      *******************

      2. Ceux qui ont publié une oeuvre littéraire (roman, nouvelle, pièce, etc.) qui est ” inspirée ” ou partiellement ” inspirée ” par l’oeuvre ou la personne de Marcel Duchamp
      N.B. Les noms précédés d’un astérisque sont déjà dans la section 1

      Elmer Ernest Southard (1876-1920)

      ” Mlle de l’escalier ” [novelette, dictée le 17 novembre 1916], dans Frederick P. Gay, The Open Mind. Elmer Ernest Southard 1876-1920, Chicago, Normandie House, 1938.

      Elsa von Freytag-Loringhoven, dite The Baroness, née Elsa Hildegard Ploetz (1874-1927)

      ” Portrait de Marcel Duchamp “, The Little Review, New York, vol. 9, n° 2, hiver 1922.

      Henrie Waste, pseud. d’Henrietta, dite Ettie, Stettheimer (1874-1955)

      Love Days [Susanna Moore’s], novel [écrit de 1919 (?) à 1922], New York, Alfred A. Knopf, [août] 1923.
      ” Pensée-Cadeau: vers à un ami ” [poème, été 1922], dans View, New York, série 5, n° 1, mars 1945.

      [1976, livre] Sarane Alexandrian (1927-)

      • Le déconcerto, contes, Paris, Galilée, coll. ” Ligne fictive “, 1980.
      • L’aventure en soi, autobiographie, Paris, Mercure de France, 1990.
      • Le grand astrosophe, roman, Paris, Losfeld, 1994.

      *******************

      2. Ceux qui ont publié une oeuvre littéraire (roman, nouvelle, pièce, etc.) qui est ” inspirée ” ou partiellement ” inspirée ” par l’oeuvre ou la personne de Marcel Duchamp
      N.B. Les noms précédés d’un astérisque sont déjà dans la section 1

      Elmer Ernest Southard (1876-1920)

      ” Mlle de l’escalier ” [novelette, dictée le 17 novembre 1916], dans Frederick P. Gay, The Open Mind. Elmer Ernest Southard 1876-1920, Chicago, Normandie House, 1938.

      Elsa von Freytag-Loringhoven, dite The Baroness, née Elsa Hildegard Ploetz (1874-1927)

      ” Portrait de Marcel Duchamp “, The Little Review, New York, vol. 9, n° 2, hiver 1922.

      Henrie Waste, pseud. d’Henrietta, dite Ettie, Stettheimer (1874-1955)

      Love Days [Susanna Moore’s], novel [écrit de 1919 (?) à 1922], New York, Alfred A. Knopf, [août] 1923.
      ” Pensée-Cadeau: vers à un ami ” [poème, été 1922], dans View, New York, série 5, n° 1, mars 1945.
      [1977, livre] Jean-François Lyotard (1924-1998)

      • Récits tremblants, avec Jacques Monory (1934-), Paris, Galilée, 1977.
      • Le mur du Pacifique, récit, Paris, Galilée, coll. ” Ligne fictive “, 1979.
      • L’histoire de Ruth, avec Ruth Francken (1924-), Talence, le Castor astral, coll. ” Le mot et la forme “, 1983.

      *******************

      2. Ceux qui ont publié une oeuvre littéraire (roman, nouvelle, pièce, etc.) qui est ” inspirée ” ou partiellement ” inspirée ” par l’oeuvre ou la personne de Marcel Duchamp
      N.B. Les noms précédés d’un astérisque sont déjà dans la section 1

      Elmer Ernest Southard (1876-1920)

      ” Mlle de l’escalier ” [novelette, dictée le 17 novembre 1916], dans Frederick P. Gay, The Open Mind. Elmer Ernest Southard 1876-1920, Chicago, Normandie House, 1938.

      Elsa von Freytag-Loringhoven, dite The Baroness, née Elsa Hildegard Ploetz (1874-1927)

      ” Portrait de Marcel Duchamp “, The Little Review, New York, vol. 9, n° 2, hiver 1922.

      Henrie Waste, pseud. d’Henrietta, dite Ettie, Stettheimer (1874-1955)

      Love Days [Susanna Moore’s], novel [écrit de 1919 (?) à 1922], New York, Alfred A. Knopf, [août] 1923.
      ” Pensée-Cadeau: vers à un ami ” [poème, été 1922], dans View, New York, série 5, n° 1, mars 1945.

      [1977, article; 1984, livre] André Gervais (1947-)

      • Trop plein pollen, poèmes, revue Les Herbes rouges, Montréal, n° 23, 1974.
      • Hom storm grom suivi de Pré prisme aire urgence, poèmes, Montréal, Éd. de l’Aurore, coll. ” Lecture en vélocipède “, 1975.
      • Du muscle astérisque, proses, revue La Nouvelle Barre du jour, Montréal, série ” Auteur / e “, n° 180, 1986.
      • La nuit se lève, poèmes et proses, avec un tableau de Bruno Santerre. Saint-Lambert, Éd. du Noroît, 1990.

      *******************

      2. Ceux qui ont publié une oeuvre littéraire (roman, nouvelle, pièce, etc.) qui est ” inspirée ” ou partiellement ” inspirée ” par l’oeuvre ou la personne de Marcel Duchamp
      N.B. Les noms précédés d’un astérisque sont déjà dans la section 1

      Elmer Ernest Southard (1876-1920)

      ” Mlle de l’escalier ” [novelette, dictée le 17 novembre 1916], dans Frederick P. Gay, The Open Mind. Elmer Ernest Southard 1876-1920, Chicago, Normandie House, 1938.

      Elsa von Freytag-Loringhoven, dite The Baroness, née Elsa Hildegard Ploetz (1874-1927)

      ” Portrait de Marcel Duchamp “, The Little Review, New York, vol. 9, n° 2, hiver 1922.

      Henrie Waste, pseud. d’Henrietta, dite Ettie, Stettheimer (1874-1955)

      Love Days [Susanna Moore’s], novel [écrit de 1919 (?) à 1922], New York, Alfred A. Knopf, [août] 1923.
      ” Pensée-Cadeau: vers à un ami ” [poème, été 1922], dans View, New York, série 5, n° 1, mars 1945.

      [1984, article] Philippe Muray (1945-)

      • Chant pluriel, Paris, Gallimard, 1973.
      • Jubila, roman, Paris, Seuil, coll. ” Fiction et Cie “, 1976.
      • Postérité, roman, Paris, Grasset, 1988.
      • On ferme, roman, Paris, les Belles lettres, 1997.

      *******************

      2. Ceux qui ont publié une oeuvre littéraire (roman, nouvelle, pièce, etc.) qui est ” inspirée ” ou partiellement ” inspirée ” par l’oeuvre ou la personne de Marcel Duchamp
      N.B. Les noms précédés d’un astérisque sont déjà dans la section 1

      Elmer Ernest Southard (1876-1920)

      • ” Mlle de l’escalier ” [novelette, dictée le 17 novembre 1916], dans Frederick P. Gay, The Open Mind. Elmer Ernest Southard 1876-1920, Chicago, Normandie House, 1938.

      Elsa von Freytag-Loringhoven, dite The Baroness, née Elsa Hildegard Ploetz (1874-1927)

      • ” Portrait de Marcel Duchamp “, The Little Review, New York, vol. 9, n° 2, hiver 1922.

      Henrie Waste, pseud. d’Henrietta, dite Ettie, Stettheimer (1874-1955)

      • Love Days [Susanna Moore’s], novel [écrit de 1919 (?) à 1922], New York, Alfred A. Knopf, [août] 1923.
      • ” Pensée-Cadeau: vers à un ami ” [poème, été 1922], dans View, New York, série 5, n° 1, mars 1945.


      click to enlarge


      Cover of Littérature,
      André Breton (ed.), N° 5, 1er October, 1922

      Robert Desnos (1900-1945)

      • Rrose Sélavy, [aphorismes, octobre 1922-1923], partiellement dans Littérature, Paris, nouvelle série: n° 7, 1er décembre 1922; toujours partiellement (mais avec variantes) dans Corps et biens, Paris, Gallimard, 1930; coll. ” Poésie / Gallimard “.
      • L’aumonyme [novembre 1922-décembre 1923], dansCorps et biens, Paris, Gallimard, 1930; coll. ” Poésie / Gallimard “.
      • Francis Picabia (1879-1953)
      • Caravansérail, [roman écrit de juin 1923 à janvier 1924], Paris, Belfond, 1974.

      Robert Lebel

      • [La double vue suivi de] L’inventeur du temps gratuit [conte écrit en 1943-1944, publié en revue en 1957], illustré par [Alberto Giacometti et] Marcel Duchamp, Paris, le Soleil noir, 1964; The inventor of gratuitous time, in The custom-house of desire : A half-century of surrealist stories, translated with an introduction by J. H. Matthews, Berkeley and Los Angeles, University of California Press, 1975; The inventor of gratuitous time, translated by Sarah Skinner Kilborne (with Julia Koteliansky), with a preface by André Gervais, Tout-Fait. The Marcel Duchamp studies online journal, New York, n° 2, juin 2000.


      click to enlarge

      Robert Lebel, La Double
      Vue
      , Paris: Le Soleil noir, 1964

      * Michel Butor

      • Passage de Milan (7), roman [écrit en 1950-1951], Paris, Minuit, 1954; coll. ” 10 / 18 “.

      * Henri Pierre Roché

      • Victor, roman [écrit en 1957, inachevé], texte établi par Danielle Régnier-Bohler, préface et notes par Jean Clair, Paris, Centre Georges Pompidou, 1977.

      * Jean Suquet

      • ” Discours de Marcel Duchamp ivre sur la condition des filles du boulevard Saint-Laurent “, [extrait d’un roman en préparation, toujours inédit], Liberté, Montréal, n° 76-77, septembre-octobre 1971.

      Tom Stoppard, pseud. de Thomas Straussler (1937-)

      • Artist Descending a Staircase [and Where Are They Now?], 2 plays for radio, Londres, Faber and Faber, 1973. [Artist Descending a Staircase a été jouée pour la première fois sur les ondes de la BBC le 14 novembre 1972.]


      click to enlarge

      Henri Pierre Roché, Victor,
      vol. 4 of the four-volume publication issued for the exhibition
      “L’Oeuvre de Marcel Duchamp,” 31 January – 2 May, 1977, Paris: Centre
      Georges Pompidoue

      Claude Simon (1913-)

      • Triptyque, roman, Paris, Minuit, 1973

      Alain Robbe-Grillet (1922-)

      • Topologie d’une cité fantôme (8), roman, Paris, Minuit, 1976; Topology of a phantom city, translated by J. A. Underwood, New York, Grove Press, 1977.
      • Souvenirs du triangle d’or, roman, Paris, Minuit, 1978;Recollections of the golden triangle, translated by J. A. Underwood, London, J. Calder, 1984.
      • Le miroir qui revient (9), roman, Paris, Minuit, 1984;Ghosts in the mirror, translated by Jo Levy, London, J. Calder, 1988.

      Jacques Charlier (…-)

      • Rrose Melody, Liège, Association Art Promotion, 1977.

      Bryan Ferry (…-)

      • The Bride Stripped Bare, 33 tours, EMI, 1978; CD, Virgin 47606-2 (distribué par EMI)

      * Michel Leiris

      • Le ruban au cou d’Olympia, Paris, Gallimard, 1981.

      Jean-François Vilar (1948-)

      • Le ruban au cou d’Olympia, Paris, Gallimard, 1981.

      [1977, livre] Jennifer Gough-Cooper (…-) & Jacques Caumont (…-)

      • Rrose, sa vie sans cachotteries dépeinte […], épopée [en 1150 vers], Hautot-le-Vatois (Normandie), Académie de Muséologie Évocatoire, 1985.

      Michel Waldberg (1940-)

      • La boîte verte, Paris, Éd. de la Différence, 1995.

      Walter Henry, pseud. de Paul Braffort (…-)

      • Chu dans mer sale ou La rumination polymorphe, Paris, la Bibliothèque oulipienne, n° 86, 1997.

      ***********************

      3. Ceux qui ont publié une oeuvre littéraire (roman, nouvelle, poème, etc.) ” en hommage ” ou partiellement ” en hommage ” à la personne ou à l’oeuvre de Marcel Duchamp
      N.B. Les noms précédés d’un astérisque sont déjà dans la section 1

      Elsa von Freytag-Loringhoven

      • ” Love – Chemical Relationship ” [poème dédié à Marcel Duchamp], The Little Review, New York, vol. 5, n° 2, juin 1918.
      • ” Mefk Maru Mustir Daas ” [poème dédié à Marcel Duchamp], The Little Review, New York, vol. 5, n° 8, décembre 1918.

      Francis Picabia

      • Pensées sans langage, poème [livre écrit d’octobre (?) 1918 à mars 1919, ainsi dédié: ” Chers amis Gabrielle Buffet, Ribemont-Dessaignes, Marcel Duchamp, Tristan Tzara, je vous dédie ce poème en raison de notre sympathie élective. “], Paris, Eugène Figuière, 1919; Écrits, Tome I: 1913-1920, Paris, Belfond, coll. ” Les bâtisseurs du XXe siècle “, 1975.

      * André Breton

      • ” À Rrose Sélavy “, poème [1923], dans Clair de terre, Paris, coll. ” Littérature “, 1923;Earthlight, translated by Bill Zavatsky and Zack Rogow, Los Angeles, Sun & Moon Press, 1993.


      click to enlarge


      Pierre de Massot, The Wonderful Book,
      Reflections on Rrosé Selavy

      (1924), in Étant donné Marcel
      Ducham
      p, n° 2, February 2000,
      pp. 97~120

      * Pierre de Massot

      • ” Mode d’emploi ” [poème écrit le 8 juin 1923, ainsi dédié: ” pour Rrose Sélavy “] et ” Jeu du ‘dans’ ” [poème écrit au début des années 1950 (?), ainsi dédié: ” pour Marcel Duchamp “], dans Poésie 1, Paris, n° 23 (Jacques Baron, Pierre de Massot, Philippe Soupault: trois poètes surréalistes), mars 1972; Étant donné Marcel Duchamp, Baby, n° 2, février 2000.
      • The Wonderful Book. Reflections on Rrose Sélavy, Paris, hors commerce [Imprimerie Ravilly], s.d. [1924]; Étant donné Marcel Duchamp, Baby, n° 2, février 2000.
      • 5 poëmes, [recueil écrit de 1931 à 1946], dédié “À Marcel Duchamp”, avec un portrait de l’auteur par Francis Picabia, Paris, hors commerce [Imprimerie Gaschet et Cie], 1946.

      Louis Aragon (1897-1985)

      • ” La force ” [poème dédié ” à Marcel Duchamp “], dans Le mouvement perpétuel, poèmes 1921-1924, Paris, Gallimard, 1926.

      Georges Hugnet (1906-1974)

      • Marcel Duchamp [poème écrit le 8 novembre 1939], avec un frontispice par Marcel Duchamp, Paris, hors commerce, 1941.

      Kay Boyle (1902-1992)

      • Avalanche, novel [dédié ” To Monsieur and Madame Rrose Sélavy “], New York, Simon and Schuster, 1944.
      • ” A Complaint for Mary and Marcel “, dans Collected Poems, Port Townsend (Wa), Copper Canyon Press, 1970.

      Henri-François Rey (1919-1987)

      • Les pianos mécaniques, roman [écrit à Cadaquès de mars 1961 à février 1962] (10),, Paris, Laffont, 1962; coll. ” Le livre de poche “; The mechanical pianos, translated by Peter Wiles, New York, Farrar, Straus and Giroux, 1965.

      David Young (1946-)

      • Agent provocateur, novel, dédié ” For Marcel Duchamp “, Toronto, Coach House Press, 1976.

      ***********************


      click to enlarge

      André Breton, Au Lavoir
      noir
      , Paris: Éditions G.L.M, 1936

      4. Oeuvres littéraires ” illustrées ” par Marcel Duchamp, seul ou en collaboration, ou par Marcel Duchamp et un autre artiste
      N.B. Les noms précédés d’un astérisque sont déjà dans la section 1

      Alfred Jarry (1873-1907)

      • Ubu roi [1896], Paris, Fasquelle, 1921; Reliure pour ” Ubu roi ” d’Alfred Jarry (1935), dessinée par Marcel Duchamp et exécutée par Mary Reynolds. Ubu roi, drama in 5 acts, translated by Barbara Wright, London, Gaberbocchus P., 1966; Ubu rex, translated by David Copelin, Vancouver, Pulp Press, 1977; in Three pre-surrealist plays, translated with an introduction and notes by Maya Slater, Oxford and New York, Oxford University Press, 1997.

      * André Breton

      • Au lavoir noir, poème, avec une fenêtre de Marcel Duchamp, Paris, GLM, coll. ” Repères “, [janvier] 1936; Illustration pour ” Au lavoir noir ” d’André Breton (1935).
        Young cherry trees secured against hares / Jeunes cerisiers garantis contre les lièvres, choix de poèmes traduit par Édouard Roditi, avec des dessins d’Arshile Gorky, New York, View Editions, [mars ou avril] 1946; Couverture pour ” Young cherry trees secured against hares ” d’André Breton (1945).


      click to enlarge

      André Breton, Young Cherry
      Trees Secured against Hare
      s, Edward Roditi (trans.), New York:
      View Editions, 1946

      Georges Hugnet

      • La septième face du dé, poèmes découpages, couvertures cigarettes par Marcel Duchamp, Paris, Éd. Jeanne Bucher, [mai] 1936; Couverture pour ” La septième face du dé ” de Georges Hugnet (1936).
      • Marcel Duchamp [poème écrit le 8 novembre 1939], avec un frontispice par Marcel Duchamp, Paris, hors commerce, 1941; Moustache et barbe de L.H.O.O.Q. (1941).
        Giorgio de Chirico (1888-1978)
      • Hebdomeros, Paris, Éd. du Carrefour, 1929; Reliure pour ” Hebdomeros ” de Giorgio de Chirico (1936-1939), dessinée par Marcel Duchamp et exécutée par Mary Reynolds.

      Francis Picabia

      • L’équilibre, [poème écrit en 1917], avec une gravure de Marcel Duchamp, Alès, PAB, [août] 1958.

      Pierre-André Benoit (1921-1993)

      • Première lumière, poème, avec une gravure de Marcel Duchamp, Alès, PAB, [août] 1959.

      click images to enlarge


      Georges Hugnet, La septiéme
      face du dé
      , Paris: Éditions Jeanne Bucher, 1936

      Georges Hugnet, Marcel Duchamp,
      a poem and front piece with
      Moustache et barbe de L.H.O.O.Q.
      (1941) by Duchamp, Paris:
      Hors Commerce, 1941

      *Pierre de Massot

      • Tiré à quatre épingles, poèmes, avec une gravure de Marcel Duchamp, Alès, PAB, [été] 1959.
      • Marcel Duchamp. Propos et souvenirs, avec un readymade rectifié et en couleurs de Marcel Duchamp, Milan, chez Arturo Schwarz, 1965; L.H.O.O.Q. (réplique, septembre 1964); Étant donné Marcel Duchamp, Baby, n° 2, février 2000.

      * Arturo Schwarz

      • Il Reale Assoluto, poèmes [en italien], avec onze lithographies de Marcel Duchamp et de Man Ray, Milan, Galleria Schwarz, 1964; Certificat de lecture (février-mars 1964).

      click images to enlarge

      • Pierre-André Benoit, Première
        lumière
        , Alès: PAB, 1959
      • Pierre de Massot, Tiré
        à quatre épingles
        , Alès: PAB, 1959

      * Robert Lebel

      • La double vue suivi de L’inventeur du temps gratuit, avec un diptyque gravé à l’eau-forte par Alberto Giacometti et un pliage de Marcel Duchamp (pour les 111 premiers exemplaires), avec une eau-forte de Ferró (pour les 150 exemplaires suivants), Paris, le Soleil noir, 1964; La pendule de profil (1964).

      Envoyer vos remarques: André_Gervais@uqar.uquebec.ca


      Notes

      1. Cette rétrospective contient Mont de piété [1919, avec 2 dessins d’André Derain], Clair de terre [1923, avec un portrait par Pablo Picasso], L’union libre [1931], Le revolver à cheveux blancs [1932, avec une eau-forte par Salvador Dali], Violette Nozières [1933], L’air de l’eau [1934, avec 4 gravures par Alberto Giacometti] et Au lavoir noir [1936, avec une fenêtre de Marcel Duchamp].

      2. Cette rétrospective contient [Poèmes 1935-1940], Pleine marge [1943, avec une eau-forte de Kurt Seligmann], Fata morgana [1941, avec 4 dessins de Wilfredo Lam], [Poèmes 1940-1943], Les états généraux[1944], Des épingles tremblantes [1948], Xénophiles [1948], Ode à Charles Fourier [1947], Oubliés [1948],Constellations [1959, avec 22 gouaches de Juan Miró] et Le la [1961, avec une lithographie de Jean Benoît].

      3. Cette rétrospective contient, en totalité ou en partie, les brefs petits livres suivants: Soliloque de Nausicaa [1928, avec cinq dessins de Jean Cocteau], 5 poëmes [1946, avec un portrait de l’auteur par Francis Picabia], Orestie [1949], Mot clé des mensonges [1954], Galets abandonnés sur la page [1958, avec une eau-forte de Jacques Villon] et Tiré à quatre épingles [1959, avec une gravure de Marcel Duchamp], auxquels elle ajoutePrison de neige, poèmes écrits en 1960-1961.

      4. Cette rétrospective récente ajoute à la précédente plusieurs autres poèmes ainsi qu’une étude et une biographie.

      5. Cette rétrospective contient les livres suivants: Simulacre [1925], Le point cardinal [1927], Glossaire: j’y serre mes gloses [commencé en 1925; 1939, avec des lithographies d’André Masson], Bagatelles végétales [1956, avec 6 gravures de Juan Miró] et Marrons sculptés pour Miró [1961, avec une lithographie en couleurs de Juan Miró]. Le Glossaire… a une suite: Langage tangage ou Ce que les mots me disent, Paris, Gallimard, 1985.

      6. Sur le rabat de la jaquette: ” Manuscrits choisis à coups de ciseaux, photographies le plus souvent en noir et blanc, articles perdus parmi les feuilles mortes, entretiens de vive voix, clins d’oeil à des amis, retracent sans horloge ni boussole le voyage. ”

      7. Michel Butor, lors de la discussion suivant la communication de Patrice Quéréel sur ce roman dans le cadre d’un colloque sur son oeuvre (qui a eu lieu du 24 juin au 1er juillet 1973), précise ceci: ” En ce qui concerne les appareils idéologiques d’État, j’ai constamment pensé, en vous écoutant, à Marcel Duchamp: il y avait dans cette façon de voir ces institutions le modèle du grand verre de Marcel Duchamp qui est évoqué de toutes sortes de manières dans ce livre. ” Ceci dans Georges Raillard (sous la dir. de), Butor. Colloque de Cerisy, Paris, UGÉ, coll. ” 10 / 18 “, n° 902, 1974, p. 84.

      8. Georges Raillard, dans ” Mots de passe. Quelques notes prises au cours d’une traversée difficile: La belle captive [1976] “, Obliques, Les Pilles, n° 16-17 (Robbe-Grillet), 4e trimestre 1978, cite la dédicace de l’auteur sur un exemplaire de Topologie…: ” quelque chose comme mon Grand Verre “.

      9. Georges Raillard intitule ” Le Grand Verre de Robbe-Grillet ” (La Quinzaine littéraire, Paris, n° 432, 16-31 janvier 1985) sa critique de ce premier tome de l'” autobiographie ” robbegrillettienne, dont le titre général estRomanesques.

      10. Ce roman ne contient qu’une brève allusion à Duchamp qui, de 1958 à 1968, passera un ou quelques mois du printemps ou de l’été dans ce village catalan.